1 bijou acheté, le 2ème à -30%
-30% appliqués automatiquement dans votre panier sur le bijou le moins cher

Quelle est la définition des bijoux fantaisie ?

Les bijoux fantaisie, malgré leur adjectif péjoratif, représentent une grande partie du marché des bijoux. Mais il est relativement difficile de définir précisément les bijoux fantaisie, surtout lorsqu’il s’agit de les associer à une tranche de prix. Voyons comment éclaircir et apporter une réponse la plus précise possible en ce 21ème siècle…

La définition encyclopédique

Après guerre

Si l’on s’en tient à la définition d’après guerre dans les années 1950, on retient que tout bijou (boucles d’oreilles, collier, bracelet, bague, broche, etc…) qui n’est pas constitué d’un métal et/ou d’une pierre précieuse est dit “fantaisie”. C’est sans compter qu’aujourd’hui ce n’est plus du tout le cas et que la frontière entre les bijoux fantaisie et de joaillerie est finalement mince.

Officiellement

D’après le Larousse, Wikipédia et autres sources censées nous apporter une réponse, on constate que ce n’est encore pas la définition qui correspond en tous points à l’idée que l’on se fait des bijoux fantaisie. En effet il est précisé que le bijou fantaisie est fabriqué :

  • à grande échelle : pas forcément
  • de façon industrielle : pas forcément
  • permettant aux usines une rentabilité maximale : pas forcément
  • dans divers matériaux tels que le plastique, la nacre, le tissu, le métal, etc : oui mais l’argent ne peut-il pas faire partie d’un bijou fantaisie ? Si bien sûr !

La définition Ellen Bijoux

Si l’on part du principe que les 2 définitions précédentes sont réalistes, qu’en est-il des bijoux précieux qui pourtant sont “fantaisistes” de par leurs formes et leurs couleurs ? C’est pourquoi la définition Ellen Bijoux est la suivante :

On entend par “bijoux fantaisie” :

  1. peu cher, sous les 100 €
  2. réalisés de manière industrielle en série
  3. également réalisés à la main
  4. tous les matériaux, même l’argent, le plaqué or, excepté l’or 9, 18 et 24 carats
  5. toutes les pierres artificielles telles que l’oxyde de zirconium, le cristal, et différentes pierres naturelles comme l’opale, l’améthyste, l’aventurine, la calcédoine, la nacre, le quartz, la spinelle, la tanzanite, etc. Mais bien sûr pas le diamant, le grenat, le rubis, l’émeraude.

Conclusion

On peut donc dire que la tendance pour définir un bijou fantaisie (toutes les pièces de la boutique sont visibles ici) reste quand même dans les esprits liée à sa valeur financière. Par contre il y a une grande différence entre les bijoux de pacotille à quelques euros dénués de détails, fragiles et sans aucune finition et qualité de fabrication, et ceux pourtant légèrement plus chers, dès 20 euros, qui embellissent la femme et la rendent élégante, tout en se conservant très longtemps.

Vous êtes cordialement invitées, et vous aussi messieurs (apprenez la meilleure façon d’offrir un bijou à une femme), à apporter de la nuance à cette réflexion, à confirmer ou à contredire ce point de vue, en nous écrivant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En utilisant Ellenbijoux.com, vous acceptez notre politique de confidentialité

blank

Recevez les dernières nouvelles Ellen Bijoux !

 

Découvrez en avant-première :

nouveautés - promotions - exclusivités

Merci pour votre confiance !

Retour haut de page